Je m’appelle Damien, 31 ans et cadre dans la finance en région parisienne. Niveau professionnel, je bénéficie d’un salaire très confortable et  mon job me passionne. Côté perso, je n’ai jamais été en couple plus de 3 mois, la seule chose qui m’intéresse sont les rencontres sans lendemain. Je vais vous raconter une rencontre qui date de 2 ans et dont je me souviens encore dans les moindres détails.

Comme tous les soirs de la semaine, je rentrais chez moi vers 19h et profitait des transports en commun pour consulter une de mes applis de rencontre préférées. Mon profil est clair et explicite, si vous recherchez une relation sérieuse je ne suis pas l’homme de la situation. Mon regard s’arrête sur le profil d’une canadienne qui dit être sur Paris pendant 1 semaine pour raisons professionnelles et souhaite profiter des charmes de la capitale. Je lui écris, et reçois une réponse moins de 10 minutes plus tard. Je tâte le terrain et m’aperçois que la jeune femme de 29 ans recherche clairement un plan cul à Paris pour égayer son voyage. Rapidement je lui propose de nous rencontrer dès le lendemain et fixe le rendez-vous dans un bar du 9ème arrondissement, à deux pas de mon appartement.

Le lendemain je me rends au point de rendez-vous et m’aperçois que  Chloé est déjà arrivée et m’attend tranquillement un cocktail à la main. Petit brune avec quelques rondeurs juste là où il faut, elle porte un tailleur qui lui donne un air stricte mais sexy à la fois. Je la salue, m’assied à sa table et nous commençons à échanger quelques banalités à propos de nos jobs respectifs. Rapidement elle me fait comprendre que c’est la première fois qu’elle vient à Paris qu’elle souhaite en profiter un maximum. Saisissant l’occasion je commence à rentrer dans le vif du sujet et lui propose de prendre le prochain verre dans mon appartement 2 rues plus loin.

Cette dernière accepte volontier et s’éclipse aux toilettes le temps que je règle l’addition. Nous marchons donc en direction de mon appartement quand presque arrivé devant ma porte celle-ci sort un string de son sac à main et me confie avoir profité de son passage aux toilettes pour se mettre à l’aise. Joueuse, elle me propose de vérifier moi-même si je ne le la crois pas. Profitant de l’occasion je glisse doucement la main sous sa jupe afin de sentir son sexe chaud  glisser entre mes doigts. Mes doigts glissent jusqu’à ses fesses et sent la présence d’un plug dans son anus. Le sourire aux lèvres de mon hôte le confirme dans ma décision : nous devons monter au plus vite !

A peine la porte d’entrée franchie, ma québécoise coquine se jette sur moi afin de m’embrasser vigoureusement et me jette sur le canapé. Plutôt entreprenante et joueuse, celle-ci, se place à califourchon sur moi et commence à retirer un par un les boutons de son chemisier jusqu’à m’offrir une splendide vue sur sa généreuse poitrine et ses petits tétons roses que le lèche et mordille avidement.

levrette

Après avoir retiré ma propre chemise, celle-ci se redresse, se retourne puis retirer doucement sa jupe. Ses fesses rondes et rebondies sont à tomber par terre et la présence de ce plug brillant ne fait que rendre cette vision encore plus agréable. A bout, je jette à mon tour cette-ci sur le canapé afin de déguster son sexe humide à grand coups de langue. Sa respiration s’accélère progressivement puis laisse place à de profonds gémissements. Je lui propose de m’éclipser 30 secondes afin de chercher des préservatifs et à mon retour le spectacle qui m’est offert me coupe le souffle. La coquine à 4 pattes joue avec son plug tout en me fixant de ses beaux yeux verts. Ni une, ni deux je me place derrière elle et enfonce mon sexe afin de remplir son trou encore libre.

avale-sperme

Après plusieurs minutes d’une levrette intense, elle souhaite je le lui prenne le cul. Je retire alors le plug et y enfonce mon sexe profondément. Ses gémissements deviennent alors de véritables cris qui finissent en apothéose lors d’un orgasme qui dépasse tout ce que j’ai pu connaitre. Sur le point de lâche ma semence, cette dernière se retourne, retira le préservation et aspira l’ensemble de mon sperme chaud.

Complètement épuisés nous restons étendus, nus, pendant plusieurs minutes avant

que celle-ci, brusquement, ne décida de se rhabiller et se filer en me laissant son numéro sur un bout de papier.

Le lendemain, encore marqué par cette baise je décide de l’appeler afin de la revoir afin de la prendre une dernière fois avant son départ. Ce numéro n’est pas attribué…. La coquine m’a laissé un faux numéro afin de ne garder aucun contact avec son amant d’un soir…

Mots clés : , , , ,